Le chanvre a fait beaucoup parler de lui ces derniers temps, notamment avec la prise de conscience vis-à-vis de l’utilisation de l’huile de chanvre pour le traitement du cancer. Bien qu’on confonde encore souvent le mot «chanvre» avec le cannabis en lui prêtant à tort la même définition que cette plante similaire mais psychoactive, il est important de réaliser que le chanvre peut être pour notre monde un acteur majeur du changement si l’on utilise toutes ses potentialités.

Au fur et à mesure de l’article, vous vous demanderez : « pourquoi est-ce qu’on n’utilise pas ce truc tout le temps… et pour tout?! » La réponse est simple, l’agriculture du chanvre a été interdite aux États-Unis et dans d’autres pays en 1937 en raison de la menace qu’il représentait pour certaines entreprises et leurs petites affaires.

Bien que le chanvre ait de nombreuses utilisations pratiques, restons concentrés sur un secteur qui touche notre vie quotidienne : l’habillement. Comparons à cet effet le chanvre au coton, puisque le coton est une matière première abondamment utilisée dans l’industrie textile. Pour ce faire, nous passerons en revue différents domaines qui doivent être pris en considération pour mener à bien cette comparaison et déterminer non seulement ce qui est mieux pour nous, mais aussi ce qui est mieux pour notre environnement, car il est important de voir les choses de manière globale. Allons-y !

EAU

Coton : La culture du coton nécessite environ 10600 litres d’eau par kilo produit. C’est beaucoup d’eau! A cause de la production de coton et de vêtements, certaines régions du monde productrices de coton souffrent d’un manque d’eau douce et d’autres connaissent même la désertification due à cette production.

Chanvre : La production de chanvre nécessite environ la moitié de quantité d’eau que celle du coton. Le chanvre est une plante robuste et fiable qui se développe très rapidement. En plus, par rapport au coton, pour une même parcelle de terre cultivée, le chanvre produit 2 à deux et demi fois plus de fibres.

Vainqueur : le Chanvre

PESTICIDES

Coton : Un des plus grands inconvénients du coton est la quantité de pesticides utilisée pour le cultiver. Bien que la culture du coton biologique se répande peu à peu, la production de coton à travers le monde représente environ 25% de l’utilisation mondiale des pesticides. Autre point regrettable : ces produits chimiques peuvent finir par être absorbés par notre peau lorsque nous portons ces vêtements.

Chanvre : Le chanvre n’a pas besoin de pesticides pour pousser et c’est là son atout majeur. En fait, il n’a besoin d’aucun produit chimique. La nature prolifique de la plante concurrence les mauvaises herbes et les surpasse même quant à leur capacité à subvenir à leurs besoins. Cela permet à la plante de chanvre de se développer sans contrainte et rapidement.

Vainqueur : le Chanvre

CONFORT ET LONGÉVITÉ

Coton : Généralement le coton est très agréable à porter dès le début, et plus vous le portez, plus il « se fait » et devient encore plus confortable. Il est indéniable que le coton peut être vraiment très doux, mais il est aussi tout aussi vrai que les fibres de coton s’abiment au fil du temps, et plus on le lave, plus il se détériore rapidement.

Chanvre : La fibre de chanvre utilisée dans l’habillement est une fibre naturellement résistante qui, comme le coton, s’adoucit à mesure que vous le portez et au fil des lavages. Bien qu’au début le chanvre puisse sembler moins agréable que le coton, il reste doux et confortable à porter. L’avantage est que la fibre est beaucoup plus résistante et durable. Les lavages répétés n’abîmeront pas aussi rapidement la fibre comme c’est le cas pour le coton. Fabriquer plus de vêtements en chanvre nous conduirait à produire beaucoup moins de vêtements.

Vainqueur : le Chanvre

RESPIRABILITÉ ET DRAINAGE



Coton :
La respirabilité est vraiment l’un des points forts du coton qui présente aussi l’avantage de ne pas garder les odeurs, contrairement aux fibres synthétiques, dont les principaux inconvénients restent les odeurs et l’humidité. Le coton a un système de drainage naturel, même s’il retient l’humidité plus que ce que l’on souhaiterait.

Chanvre : très performant en ce qui concerne la respirabilité, tout en évacuant efficacement l’humidité du corps. Le chanvre possède aussi des propriétés anti-bactériennes qui l’emportent sur toute autre fibre naturelle. Ce qui signifie que le chanvre ne moisira pas ou ne laissera pas la moisissure se développer très facilement. Comme il ne retient pas non plus les odeurs, les vêtements en chanvre l’emportent sur le coton, mais de peu sur ce coup-là.

Le vainqueur : Presque ex-aequo, mais le chanvre est notre favori ici aussi!

ESTHÉTIQUE

Coton : Si on n’y ajoute pas de teintures, le coton est naturellement blanc, crème ou blanc cassé. Pour obtenir la couleur désirée, on peut le teindre de manière naturelle ou chimique. On se rend de plus en plus compte que le coton est néfaste pour l’environnement ainsi que pour notre peau, de fait la demande de coton bio s’accroît. D’ailleurs dans le secteur de la mode, on en voit de plus en plus.

Chanvre : Compte tenu des divers processus disponibles pour extraire les fibres de la tige d’une plante de chanvre, le chanvre peut être naturellement blanc crème, noir, vert, gris ou brun. Sans même nécessiter l’utilisation d’un colorant, le chanvre offre un panel de couleurs variées. Bien sûr, vous pouvez toujours teindre le chanvre à la fois avec des teintures naturelles et synthétiques. Le chanvre est en train de devenir de plus en plus populaire dans le secteur de la mode, les créateurs voient le potentiel de cette matière, tout en étant une option très saine pour l’environnement. Comme il est à la fois durable et qu’il résiste au temps, il peut être intéressant pour certains stylistes.

Vainqueur: le Chanvre

DÉCISION FINALE

Vainqueur par KO et champion incontesté et croissant de l’harmonie naturelle, le chanvre! Cela ne veut pas dire que le coton, en particulier celui issu de l’agriculture biologique, n’est pas une bonne matière, il n’est tout simplement pas mieux que le chanvre. Dans certains cas particuliers, il se pourrait que le coton soit « la » matière à utiliser. Les principales différences entre ces deux matières résident dans leurs productions où le chanvre nécessite beaucoup moins d’eau et aucun pesticide. En plus de cela, le rendement par acre pour le chanvre produit davantage de fibres. Et si l’excès de CO2 dans l’atmosphère vous préoccupe, sachez que le chanvre est spectaculaire quant à sa capacité d’absorption du CO2! Prenez le temps de rechercher des vêtements en chanvre sur le net ou de voir si il y a des magasins près de chez vous qui en vendent. Bien que le choix peut paraître pour le moment limité, continuez vos recherches pour des vêtements en chanvre, c’est ainsi que la conscience se propage!

Source : Hemp vs Cotton: The Ultimate Showdown – Collective Evolution
Traduction par KeïKo / Relecture et corrections par Véro pour Kaneh-Bosem

Publié par

Aurélie Païno

J'ai créé Kaneh-Bosem, première marque de chanvre à tricoter en France, afin de proposer des fils de chanvre et coton bio pour tricoter éthique et responsable. (Retrouvez-moi aussi sur amsha.fr et naissancelibre.fr)

7 Comments

  1. neptunya a dit :
    le 21 novembre 2013 à 11 h 49 min

    Reblogger sur mon site avec votre lien direct. http://neptunya.fr/chanvre-vs-coton-lultime-confrontation/

    • KeïKo a dit :
      le 1 décembre 2013 à 16 h 43 min

      Merci Neptunya, bon dimanche 😉

  2. masylm a dit :
    le 23 novembre 2013 à 14 h 51 min

    Merci pour ce comparatif passionnant et édifiant ! Je ne connaissais pas tous ses avantages mais cela me fait réfléchir ! Bon weekend et à bientôt

    • KeïKo a dit :
      le 1 décembre 2013 à 16 h 47 min

      Merci d’avoir pris le temps de lire! A bientôt…

  3. Bricolente a dit :
    le 25 décembre 2013 à 13 h 30 min

    Mille mercis pour ce comparatif… dont je connaissais déjà la conclusion. On se demande, mais vraiment vraiment pourquoi on continue de produire autant de coton. Enfin si, les sous, je comprends bien mais n’y a-t-il vraiment que ça à prendre en considération ? Pour ma part, ça fait des années que je n’en ai pas acheté (de neuf). Et coudre avec du tissu de chanvre vendu au mètre ET produit en France est un grand moment de solitude.

    • KeïKo a dit :
      le 29 décembre 2013 à 14 h 33 min

      C’est bien dommage en effet, surtout en étant un si gros producteur de chanvre… mais ça viendra! Merci de ta visite et bon dimanche 🙂

  4. THOREZ a dit :
    le 17 juin 2015 à 10 h 21 min

    j’aime le chanvre comme matière et ses couleurs merci

Laissez votre commentaire

Your email address will not be published.